LIVING WITH MINIMALISM ➤ GET STARTED

Une vie simple, une vie douce, retour aux essentiels, trouver la joie dans ce qu'on fait … et si le mot pour les traduire était tout simplement "minimalisme"!
Simple living, slow life, getting back to essentials, find joy in what we do … and what if the only word to translate them all was "minimalism"!

J'ai beaucoup lu à ce sujet récemment. Et c'est un sujet énorme. Des blogs, des livres et tout qui ce peut m'aider à comprendre le chemin à accomplir pour y arriver. Le minimalisme est un mode de vie et pas uniquement un style décoratif. Et à moins que vous l'ayez ancré en vous depuis la naissance, il faut travailler dur pour y arriver. Pour commencer le minimalisme ne se réduit pas à des murs blancs et des espaces vides. C'est sa version ultime, mais peu de gens ont l'intention d'arriver jusqu'à là. Vous pouvez être minimalistes et vivre dans un intérieur vintage, avec des couleurs foncés aux murs.
Toutes les images que j'ai choisies peuvent décrire des intérieurs minimalistes et voilà pourquoi. Désencombrer est le mot clé. Juste un mot pour tout dire : débarrassez-vous de tout ce dont vous n'avez plus besoin, que vous n'utilisez plus. Offrez-le ou vendez-le, et si aucun des deux n'est possible, jetez-le. Gardez juste ce qui vous apporte de la joie. Un conseil que j'ai lu et adoré nous invite à garder chaque article dans ses mains et essayer de comprendre si on est heureux quand on le porte, quand on le lit, quand on le regarde, quand on l'utilise. Si ce n'est pas le cas, on est prêt à s'en débarrasser. Une fois qu'on a terminé ce processus (ce qui peut prendre jusqu'à plusieurs semaines!) notre maison sera remplie uniquement des choses qu'on aime vraiment et qui nous apportent de la joie. C'est étonnant, n'est-ce pas? Je suis prête à l'essayer. Et vous ?
Si vous êtes prêt pour essayer, posez-vous tout d'abord une question simple : pourquoi je veux le faire ? Qu'est-ce que je veux accomplir ? Notez toutes les idées qui vous viennent à l'esprit et éliminez ensuite celles qui vous parlent le moins jusqu'à ce que vous en ayez seulement une sur le papier. Votre but sera celle-ci!
J'ai commencé hier le défi des 30 jours pour une vie minimaliste, trouvé sur l'incroyable blog into-mind. Deux amies bloggeuses m'ont rejoint et vous pouvez participer aussi à tout moment. Faites juste une tâche par jour, ça n'a aucune importance si vous ne suivez pas l'ordre, mais ne sautez jamais de jour! C'est un processus long et le faire ensemble aide à se motiver, donc faites signe si vous voulez nous rejoindre. À très vite 

I've been reading a lot about it lately. And it is a huge topic. Blogs, books and everything that can help me understand the process. Minimalism is a lifestyle and not just an interior trend. Unless you're born made for it, you need to work pretty hard to get there. To get started just bear in mind that minimalism is not just white walls and empty spaces. That's the ultimate version of it, but few people intend to get there. You can be minimalist and live in a vintage interior, with moody colours on the walls. 
All the pictures I selected can be applied to minimalist interiors and here is why. Decluttering is the key work. Just one word to say it all : get rid of everything you don't need, you don't use anymore. Offer or sell, and if none of the two is possible, throw away. Just keep what brings you joy. One advice I read and loved was to keep every single item in your hands and try to realize if you are happy when you wear it, when you read it, when you see it, when you use it. If you're not, then you are ready to get rid of it. Once all the decluttering process is over (which might take up to several weeks!) your home will be filled only with things you truly love and that bring you joy. Doesn't it sound amazing? I'm definitely ready to try it. And you?
To get started, ask yourself a simple question : why I want to do it? What I want to achieve? Write down all the ideas coming to your mind and then delete those who speak to you the less until you only have one on the paper. This one will be your goal!

Yesterday I started the 30-day challenge to a minimalist life found on the inspiring blog into-mind. Two fellow bloggers joined in and you are welcome to join in at any moment. Just do a task a day, it doesn't matter if you don't follow the order, but don't skip a day! Let me know if you join us, it's a long process and together we can motivate each other

source 1. + 2. + 3. + 4. + 5. + 6. + 7. + 8.




5 comments

  1. The good thing would be to live with that challenge for more than just one month and integrate pretty much everything in a daily routine except for #25 and #12 :)
    I have started with my big 2015 plan and do review from month to month. I try to stay focused but the day I don't get it, it's ok and I allow myself to go with the flow as long as I know I'll be back to my proposals soon. There is so much stress and pressure on plans, to-do-lists and action plans, I believe it's time to find your very own routine. x

    ReplyDelete
    Replies
    1. I do agree with you Gudy about plans and pressure. As far as I'm concerned the challenge is just a way to do things I've wanted to do but never started doing. Even though it looks restrictive, in the end you do it at your own pace by choosing your action every day according to what you can do (for instance, Wednesday is the day when kids don't go to school in France, meditate for fifteen minutes today was just beyond my possibilities ;-) I think that's what I need right now and I'd love to be able to keep some of these actions 'alive" even after the challenge is over. xx

      Delete
    2. I agree too.
      This 30-day challenge could/should be the beginning of including in our lifestyles a minimalisme way-of-life or at least a slow-living first effort. I get really 'itchy' because of people who are proud in letting everybody know they're so busy. It's not about being busy, it's about getting things done without losing yourself or your sense of priorities. Your kids, Ilaria, are evidently your priorities and there is no need to make excuses for adapting your rythme to their presence.
      I feel I just need to stop running after time to be able to enjoy the little things and also to learn to be happy with less. Also minimalisme in the home (especially tidying up en throwing stuff out) seems to really clear my mind. That must be as good as meditating (don't know yet, seeing as my meditating experience is next to none).
      Anyhow, I personally hope this month will be a/the beginning ...

      Delete
  2. Ilaria
    J'ai bien lu ton post, je suis allée sur Into Mind, j'ai lu et relu et essayé de comprendre toute la liste des 30 jours malgré mon anglais approximatif et j'avoue que je ne me pense pas encore prête pour cela même si j'en ai très envie. Par contre, je vais profiter des vacances de février, si j'en ai le temps, pour regarder dans chaque pièce de la maison, ce que je peux déjà enlever. Je serai déjà très contente de moi si j'arrive à faire ça !
    Belle journée
    Nat

    ReplyDelete
    Replies
    1. Nathalie, comme chaque chose, chacun doit faire à son rythme. Il y a des gens pour qui le simple mot "minimalisme" donne les frissons. En ce qui me concerne, j'ai commencé déjà depuis un moment, j'ai lu, réfléchi et décidé d'adopter un mode de vie différent. Je me connais très bien et je sais que je n'arriverai pas à me débarrasser de tout ce qu'il faudrait, mais ce n'est pas grave. Je l'aurai fait à mon rythme et je serai heureuse avec ce que j'aurai accompli (même si pour la "papesse du minimalisme" mon point final n'en est pas un ;-) En tout cas ce n'est pas nouveau chez moi (je me débarrasse des choses depuis toujours), mais cette fois-ce je voudrais juste que ça ne s'arrête pas à mon dressing ;-) xx

      Delete

2017 ©ilaria fatone Blog Design by pipdig