SLOW LIFE IN HYDRA, GREECE

Une île sans voiture, juste des mulets, des chats et des hommes. Une île paisible au milieu de la mer Méditerranée. 

A Greek island with no cars, just donkeys, cats and humans. A quiet island in the middle of the Mediterranean Sea. 
Deux semaines au milieu de la Méditerranée, sur une île grecque, dans un village escarpé où la seule route n'est rien d'autre que le lit de la rivière asséché pendant l'été chaud. Encore des vacances sous le soleil brûlant, profitant d'un rythme lent et doux. La mer limpide, les plages de cailloux, les bateaux dans le port, les glaces, les petits restaurants. Les maisons blanches, les volets gris, le bleu profond, klein ou majorelle je vous laisserai choisir*. Des vacances pour se ressourcer, mais qui ralentissent à cause d'une cheville qui chavire et qui me cloue à la terrasse sans plus de possibilité d'atteindre la plage tout en bas. La forte chaleur et les derniers jours sans bouger ne m'ont pas permis de parcourir les nombreux chemins qui arpentent l'île et m'ont laissé ce goût amer d'une visite inachevée. Il faudra y retourner ♡
* PS je découvre enfin qu'il s'agit du bleu Loulaki ... comme quoi, tout a un nom! Merci Spiro!

Two weeks in the middle of the Mediterranean Sea, on a Greek island, in a steep village where the only road is nothing else than the bed of the river dried up during the hot summer. Another holiday under the scorching sun, enjoying a slow and quiet rhythm. The crystal clear sea, the pebbles' beaches, the boats in the harbour, the ice creams, the small restaurants. The white houses, the grey shutters, the deep blue, Klein or Majorelle I let you pick the name you prefer*. Holidays to recharge the batteries, but that suddenly slow down because of an ankle swaying and nailing me on the terrace with not a single chance of reaching the beach down there. The strong heat and the last days with  necessary rest didn't allow me to walk the numerous pathways of the island and left me that bitter taste of an unfinished visit. We'll have to go back 
* PS and I find out in the end that this blue has a proper name, Loulaki blue ! Thank you so much Spiro !



4 comments

  1. Sublime île... et photographies...
    Il faut absolument y retourner...
    Xxx
    Ps: bleu "île grecque" pour moi

    ReplyDelete
    Replies
    1. pour moi le bleu "île grecque" est plus clair, plus "azzurro", tandis qu'ici c'est profond, presque flashy ... mais je l'ajoute à la liste :-)
      oui il faudra vraiment y retourner
      xoxo

      Delete
  2. Bravo Ilaria pour ces magnifiques photos! Je suis content que l île de mes ancêtres vous ait plu et navré pour ta cheville...
    J espère que tu vas mieux et que tu ne retiendrais que le bon de ces vacances.
    Tiens! Ca me donne furieusement envie d y retourner! J y ai passé tant d étés depuis mes 14 ans à parcourir les ruelles.

    ReplyDelete
    Replies
    1. oui il faut y retourner. c'est presque un impératif!
      la cheville va mieux mais elle n'est pas encore complètement rétablie (on me dit que c'est normal mais je n'ai que très peu de patience pour ce genre de choses ;-)
      Hydra a été un véritable coup de coeur et nous a réconcilié avec les îles grecques au mois d'août :-)

      Delete

2017 ©ilaria fatone Blog Design by pipdig