CREATING AN EXTRA ROOM WITH PERGOLAS

La pergola ou comment créer une pièce en plus en profitant de l'espace extérieur
[ Pergolas, the best way to create an extra room enjoying our outdoor space ]
Les beaux jours approchent, la vie s'éveille et on ressent le besoin de sortir plus, de se chauffer aux premiers rayons de soleil et de goûter aux douces soirées de printemps. Pour un projet actuellement en cours, je me suis penchée sur les pergolas, cette magnifique invention qui nous permet de gagner une pièce en plus à l'extérieur, de s'abriter du soleil pendant les fortes chaleurs de l'été et de profiter de l'espace extérieur de façon "protégée". 
À l'origine la pergola était uniquement prévue pour faire pousser les grimpantes qui assuraient l'ombre et la fraîcheur nécessaires pour pouvoir profiter de cet espace extérieur même pendant les mois les plus chauds. J'ai encore un souvenir très présent des pergolas dans les vignes des Pouilles quand je m'y baladais petite avec mes parents et grand-parents, l'endroit idéal pour s'abriter du soleil qui nous accablait les mois d'été.
De nos jours de nouveaux matériaux se sont ajoutés à cette structure ancienne. Voici quelques belles inspirations avec autant de solutions différentes, mais qui ont toutes la même fonction et le même plaisir esthétique. À vous de choisir celle qui s'adapte le mieux à votre environnement.

Spring is in the air and we feel the need to spend time outdoor. For an ongoing project, I took a look at pergolas allowing to have an extra room, to enjoy the outdoor space "in a protected way." At the beginning pergolas were supposed to be the support to grow the climbing plants which assured shade and freshness during the summer months. Nowadays new materials were added to its structure. I selected some inspirations which have in common the same function and esthetics. It's up to you now to choose the one that better fits your environment.

Pergola en bois [ wooden pergolas ]

Un style épuré et des ombres graphiques, pour continuer à profiter de la lumière du soleil sans en avoir la chaleur. J'adore ces beaux salons d'extérieurs, des véritables pièces en plus pour profiter au mieux du beau temps et de la belle saison.
A minimal style creating graphic shadows, to enjoy sunlight without having its heat. I love these beautiful lounge spaces, extra rooms to enjoy summer outdoor.

Pergola avec canisse [ reed pergolas ]

Pour recréer ces effets d'ombres qui nous rappellent les vacances au bord de l'eau. Une structure en bois ou métal et le tapis de canisses, une solution qui permet de profiter des jeux d'ombres et lumières  en sirotant sa citronnade ... 
The best solution to recreate these shadow effects reminding us about holidays by the water. A wooden or metal structure and a carpet of reed screenings, a solution which allows you to enjoy shadows and lights while sipping your lemon squash ...

Pergola naturel [ natural pergolas ]

Des grimpantes qui créent le plus beau plafond du monde. De la passiflore (sans doute ma préférée pour la beauté de sa fleur et sa vitesse de croissance), du jasmin, de la vigne vierge, du glycine ... les choix sont multiples, tout dépend de votre région, de votre environnement et de l'effet souhaité, parfumé ou juste ombragé.
Climbing plants creating the most beautiful ceiling. Passiflore, jasmine, Virginia creeper, wisteria ... you have several choices, it only depends on your region, your environment and the effect you wish, either perfumed or just shady.

Pergolas avec stores [ awning pergolas ]

La solution qui permet de les rabattre l'hiver, par mauvais temps et quand le besoin de lumière est le plus important à l'intérieur, mais qui sont là pour nous protéger quand le soleil ne donne pas de répit. Des nombreux professionnels en France permettent l'installation de ces systèmes qui ajoutent du comfort à nos espaces. Storistes de France s'appuit sur un réseaux de fabricants français pour proposer des solutions adaptées aux besoins de chacun, avec en plus la performance et l'esthétique de ses produits. Prêts à réaliser vos rêves d'extérieur?
The only solution allowing you to pull it down during wintertime or bad weather, when you need more light indoor. Ready to make your outdoor dreams come true ?

source 0. + 1. + 2.3. + 5. + 6. + 7. + 8.

post sponsorisé avec contenu éditorial original [ sponsored post. word and ideas are my own ] 



SLOW FLOWERS ➤ THE TREND OF DRIED FLOWERS

Slow Flowers. La tendance des fleurs séchées expliquée par une véritable passionnée. Madame Love
[ Slow Flowers. Dried flowers' trend explained by a flower lover. Madame Love ]
Madame Love. Un blog dédié aux fleurs, mais surtout un compte instagram qui met en scène les petits bouquets qu'Élodie offre chaque jour à ses nombreux abonnées. Mais depuis quelques temps ses bouquets de fleurs se sont transformés en bouquets de fleurs séchées. Des vignettes aux couleurs sombres et profondes, des mises en scène essentielles et silencieuses pour donner uniquement de la lumière au sujet principal, le bouquet. Le succès n'a pas tardé et même Instagram a présenté l'une de ses photos en début d'année. Du coup, quand on a dévoilé le sujet pour le rdv mensuel avec le collectif Project Inside, j'ai immédiatement pensé à elle. "Les fleurs dans la déco", il n'y avait qu'Élodie qui pouvait en parler!
Élodie, qui est devenue une amie depuis l'une des premières rencontres de bloggeurs organisées dans la region, a accepté de répondre à ces quelques questions, pour mieux comprendre sa passion et surtout pour décrypter cette tendance des fleurs séchées.
Et son explication n'aurait pas pu être plus pertinente avec les sujet de ce Journal. Auriez-vous jamais pensé inscrire cette tendance dans une démarche éco-responsable et durable? Décryptage.

...

la tendance des fleurs séchées

➤ Tu as un blog dédié aux fleurs depuis plusieurs années. Pour quelle raison as-tu commencé à faire des bouquets de fleurs séchées? 
... Quand on a l'habitude (et le plaisir) de photographier les fleurs fraîches, leur côté éphémère peut être problématique. Il m'arrive souvent de créer un bouquet de fleurs fraîches, de ne pas avoir la bonne lumière pour faire des photos et qu'il soit déjà fané lorsque je veux le photographier. Cela n'arrive jamais avec les fleurs séchées! J'aime composer des bouquets de fleurs séchées comme je composerais des bouquets de fleurs fraîches, en faisant attention aux couleurs, à la longueurs des tiges, aux textures, etc...

 Qu'est-ce que tu aimes dans les fleurs séchées?
... J'aime leur côté désuet et leur aspect durable. Mon appartement commence lentement à en être envahi. Je les garde toutes et je les combine sans cesse pour faire de nouveaux bouquets que j'aime offrir à mes collègues et à mes amies.

"slow flowers"

 Comment se fait-il, selon toi, que les fleurs séchées soient devenues "tendance"?
... Je pense qu'il s'agit d'une tendance qui rentre dans le vaste mouvement du "slow". Les "slow flowers" viennent rejoindre la "slow food" et le "slow design". On y retrouve cette idée d'imperfection, de durabilité, de réutilisation, de refus du gâchis, qui est un élément "problématique" des fleurs fraîches. Je pense que le succès des fleurs séchées vient aussi de la tendance kinfolk et la tendance boho qui privilégient les matières et les coloris naturels.

 Sur ton instagram tu mets en scène surtout des petits bouquets. As-tu déjà essayé avec une grande composition?
... Oh oui. C'est quelque chose que j'adore faire. Notamment dans mon grand vase Médicis en m'aidant d'un pic à fleur. Je pense que le côté miniature vient de ma collection de petits vases, qui s'explique peut-être par la taille de mon habitat parisien ...

 Est-ce que tu as des préférences parmi les fleurs séchées?
... J'achète souvent des fleurs séchées dans les boutiques de décoration (Pompom bazar, Fleux, ou chez mes amis fleuristes)  et j'aime les mélanger avec des fleurs (comme des hortensias ou du mimosa), des herbes, graminées, céréales que je fais sécher moi-même. C'est d'ailleurs comme ça que j'en suis venue aux fleurs séchées bien avant le début de la tendance.
...

Et vous, vous avez déjà succombé aux fleurs séchées? Quand je pense que cela fait des années que je garde mes gypsophiles séchés tout l'hiver et que mes vases n'accueillent que des branches d'eucalyptus qui sèchent naturellement, je me dis que parfois on fait les bons choix sans savoir qu'ils s'inscrivent dans une démarche plus globale et dans une tendance plus répandue.

Madame Love. A blog devoted to flowers, but above all an instagram account displaying small bouquets that Elodie offers every day to her followers. But lately, her bunches of flowers have dried. Like little paintings in dark and muted colours, simple and silent settings to give light to the main subject, the bouquet. The success wasn't slow to come and even Instagram featured one of her pictures at the beginning of the year. As a result, when the subject of our Project Inside monthly topic was revealed, I thought of her right away.
Elodie, who became a friend since one of the first bloggers' meetings organized in Southern France, agreed to answer a couple of questions, to better understand her passion and the trend of dried flowers.
And her explanation couldn't have been more relevant with the subjects of this Journal. Would you ever thought of including this trend into a sustainable and ecologically-friendly approach? Find out why.
...
 "When you love taking pictures of fresh flowers, their short-lived can be problematic. Sometimes, flowers have already faded when I have the right natural light to take pictures of my fresh bunches. It never happens with dried flowers! I like composing bunches of dried flowers as I would do with fresh ones, by paying attention on colors, lengths of stalks, textures, etc ...
What I like about dried flowers is their old-fashioned look and their long-lasting esthetics. My apartment has slowly started to be invaded. I keep them all and I combine them ceaselessly to make new bouquets which I like offering to my colleagues and friends.

The trend of slow flowers

I think this trend for dried flowers is part of the wider "slow" mouvement. "Slow flowers" come to join "slow food" and "slow design". We find the same idea of imperfection, durability, re-use, refusal of waste, which is a "problematic" element with fresh flowers. I think that the success of dried flowers also comes from the kinfolk and boho trends which favor natural colors and materials.
I usually display small bunches but I love making big ones as well. In particular in my big Medici vase by helping me with a peak for flowers. I think that my small displays come from my collection of small vases, which is also understandable by the size of my Parisian home. 
I often buy dried flowers in decoration shops (Pompom Bazar, Fleux, or at my florists' friends in Paris) and I like mixing them with flowers (as hydrangeas or mimosa), herbs, grasses, cereal which I dry myself. That's how I approached dried flowers, even before the trend started to spread."
...

And you, have you already given in to dried flowers? When I think that for years I've kept my gypsophilas dried all winter and that my vases just welcome eucalyptus' branches I let dry naturally, I realize that sometimes we make the right choices without knowing that we are joining a more global approach and a wider trend.

photography elodie love (aka madame love)


Curieux de voir comment les autres membres de Project Inside ont parlé de ce sujet? Voici les liens, allez découvrir leurs inspirations!
Project Inside est un partage d'inspiration par un collectif de blogueuses qui, une fois par mois, traitent un sujet autour du vaste thème de la couleur dans la décoration.

MAISON EMPEREUR ➤ A WABI SABI SHOP

Une adresse marseillaise historique. 
Quand tradition et wabi sabi se rencontrent sous le soleil méditerranéen. 
[ An historic address in Marseilles. When tradition and wabi sabi meet under the Mediterranean sun ]
Il y a des lieux qui n'ont pas changé depuis des décennies, mais qui n'ont pas pris une ride non plus. Il y a des lieux qui ont su se réinventer tout en restant fidèles à leur ADN et à leur clientèle. Maison Empereur, la plus vieille quincaillerie de France, en fait partie. Une Maison qui a fait le bonheur des ménagères marseillaises depuis 1827 et qui aujourd'hui ravit cette jeune population qui renoue avec les traditions et qui recherche une certaine simplicité dans ses intérieurs. 

inspiration wabi sabi 

Étonnamment pour son âge, Maison Empereur a réussi pourtant à se renouveler. Des chambres d'hôtes en location dans l'arrière boutique, décorées avec les mêmes ambiances sombres et silencieuses qu'on retrouve dans le Salon de thé à l'étage de la boutique. Un choix de matériaux bruts et imparfaits, des murs délavés, des couleurs éteints et des objets enrichis par la patine du temps, des ambiances authentiques et épurées qui parlent un language sourd et reposant.

Il y a quelques semaines j'ai franchi de nouveau la porte de cet établissement mythique. Je l'avais découvert il y a des années, installée depuis peu dans le Sud, lors de mes premières balades marseillaises. Moi, Parisienne d'adoption, qui m'émerveillais quand je parcourais les rayons de La Trésorerie ou de Merci, j'avais découvert le Graal, le lieu qui avait inspiré mes adresses parisiennes préférées. Mais ici c'était encore mieux. Des vendeurs en tablier bleu, un dédale de couloirs, chaque pièce dédiée à un univers différent de la maison. Des ambiances sorties de photos d'une époque révolue et des rayons qui proposent encore aujourd'hui ces mêmes produits, témoignage d'un savoir-faire artisanal qui voit un joli renouveau de nos jours. Une adresse incontournable à Marseille, à découvrir et redécouvrir sans modération. 

• • •

Some places haven't changed for decades, but still haven't taken a wrinkle either. Some places have reinvented their look while remaining faithful to their DNA and to their public. Maison Empereur, the oldest hardware store in France, is one of them. A Maison making the happiness of housewives from Marseille since 1827 and today delighting this young population which takes up with traditions and which looks for a certain simplicity in their interiors.

wabi sabi inspiration

Strangely for his age, Maison Empereur managed to be renewed. Rented guest rooms in the back yard, decorated with the same dark and silent atmospheres we find in the Tearoom in the upper floor of the shop. A choice of rough and imperfect materials, distressed walls, faded colours and objects enriched by the patina of time, authentic and uncluttered atmospheres which speak a deaf and restful language.
A few weeks I walked through their door again. I had discovered this place years ago, shortly settled in the South, during my first strolls in Marseille. And for me, Parisian by adoption who adored walking through the alleys at La Trésorerie and Merci, I had discovered the Graal, the place which inspired my favorite Parisian addresses. But here everything was way better. Sellers in blue apron, maze of corridors, every room devoted to a different interior space. Ambiances coming out of photos of old days and shelves displaying the same products as in the past, testimony of a hand craft know-how which sees an attractive revival today. 
A major address in Marseille, to discover and rediscover with no moderation. 

maison empereur ⎟ 4 rue des récolettes ⎟ 13001 marseille

photography ilaria fatone


2017 ©ilaria fatone Blog Design by pipdig