A COMFORTING HOME FOR A SLOWER WAY OF LIFE

Le style kinfolk investit un appartement épuré et un profond sentiment de tranquillité s'en dégage
[ A minimal apartment in pure Kinfolk Style releasing a deep comforting feeling ]
ilaria fatone - a comforting and minimal home - a kitchen detail

« Nos maisons sont le chemin à travers lequel on accueille les autres dans notre univers ... »

ilaria fatone - a comforting and minimal home - the minimal studio
ilaria fatone - a comforting and minimal home - the minimal entrance
Une toile claire et lumineuse, ponctuée de peu de pièces essentielles et dans la pure tradition d'une élégante maison de campagne. Mais ici on est dans un grand appartement en ville, en Écosse, chez Nina Plummer, l'esprit créatif derrière Ingredients Ldn (une véritable pépite, à découvrir sans tarder!)
Les matières naturelles, une palette de couleur neutre, des objets qui ont une histoire. Et cette simplicité partout, dans chaque pièce. Une simplicité qui laisse la place uniquement aux objets essentiels. Une simplicité soignée, attentive aux détails de chaque objet. Encore une fois, la preuve que l'épure est un art qui ne rime jamais avec le vide. 

A bright canvas, punctuated with few essential objects and in the pure tradition of an elegant country house. But this time we are in a big apartment in town, in Scotland. We are in Nina Plummer's home, the creative mind behind Ingredients Ldn (something you need to check without further delay!)
Natural materials, a neutral colour palette, objects with a story to tell. And this simplicity everywhere, in every room. A simplicity which makes way only for the essential objects. A well-kept simplicity, attentive to the details of every object. Once again, minimal doens't rhyme with empty space. 

ilaria fatone - a comforting and minimal home - the living-room by the fireplace
ilaria fatone - a comforting and minimal home - the cozy corner beside the window
ilaria fatone - a comforting and minimal home - the living-room

« Our homes are a way                                                                           to welcome others into our world »

ilaria fatone - a comforting and minimal home - the daybed by the window
ilaria fatone - a comforting and minimal home - the bedroom
Je me suis permise d'emprunter un texte que Nina Plummer a publié il y a quelque temps sur son compte instagram. Une vision de la maison, de sa fonction, de ce qui est essentiel quand on la décore. Un texte qui correspond merveilleusement bien à ce que je ressens ... mais ses mots le disent tellement bien que ça aurait été péché capital de les reformuler. Bonne lecture

« Il y a peu d'endroits qui ont un impact sur notre bien-être comme nos maisons. Notre maison est le lieu où l'on se repose et où l'on recharge nos batteries, le lieu où l'on se sent nous-mêmes, où l'on baisse la garde pour être vulnérable, là où on apprend, on joue, on grandit. Nos maisons sont le chemin à travers lequel on accueille les autres dans notre univers, pour leur permettre d'avoir un regard sur nos choix et valeurs. Mais nos maisons sont aussi le lieu où l'on s'encourage pour devenir ce qu'on veut être, elles sont les lieux sur lesquels on a le plus de contrôle. Elles peuvent plier, donner forme et même créer nos émotions et sont l'un des rares endroits où l'on se sent libre de créer une ambiance qui impacte l'humeur des autres.
Quand on veut créer une maison accueillante, il n'y a pas de règles, ni de guides. Certains choix augmenteront le sentiment de maison confortable, tandis que d'autres pourraient le ternir ou même le cristalliser dans son développement. Notre meilleur pari est d'apprendre à écouter nos intuitions. Si on peut se faire guider par nos envies de bien-être plutôt que par une certaine esthétique, on aura plus de chance de puiser dans nos envies de confort, celles qui créent des espaces accueillants et chaleureux pour tout le monde. Quand on a une vision pour ce qu'on veut, on se doit d'être courageux. Mais je trouve que les maisons les plus accueillantes sont celles où cette vision vient de comment les espaces doivent nous faire sentir, plutôt que tout simplement de comment ils apparaissent. »

I borrowed a text Nina Plummer wrote on Instagram some time ago about our homes and how we feel in them. Her thoughts are very much close to mine but her words tell it so well, it would have been a curse to rephrase them. Enjoy

« There are few places that have as strong an impact on our wellbeing as our homes. Home is where we rest and recharge, where we are free to be ourselves, where we can let our guard down and be vulnerable, where we can learn, play and grow. Our homes are a way to welcome others into our world and to offer them a deeper look into our preferences and values. But our homes are also a way to nudge ourselves towards becoming what we want to be, they are after all the environments we have the most control over. They can bend, shape and even create our moods and they are one of the few places where we are free to create an atmosphere that can impact the mood of others. ⠀
When it comes to creating a welcoming home, there are no rules or guides. Some choices will enhance the comforting feeling of home, others may dull it or jar. Our best bet is to learn to listen to our intuition. If we can let how we want to feel, rather than a certain look be the guiding force of our decision-making, we are more likely to tap into those underlying human desires that create spaces that feel warm and welcoming to all. We have to have a vision for what we want to achieve and we have to be brave. But I have found that the most comforting homes are those where the vision comes from how spaces should make us feel, rather than just how they should look. »

photography nina plummer ⎜ingredientsldn



No comments

Post a Comment

2017 ©ilaria fatone Blog Design by pipdig