Garance Doré Home in Warm Tones

ilaria fatone_ garance doré home - kitchen nook in warm tones
« Une chose que l'on partage, c'est qu'il faut pouvoir prendre des photos dans sa propre maison »
“One thing we both really understand, is that you need to be able to take pictures in your own house.”ilaria fatone_ garance doré home - bathroom in warm tones
ilaria fatone_ garance doré home - living room in warm tones
ilaria fatone_ garance doré home - surf in warm tones
ilaria fatone_ garance doré home - dining room in warm tones
ilaria fatone_ garance doré home - kitchen in warm tones
ilaria fatone_ garance doré home - outodoor in warm tones
ilaria fatone_ garance doré home - bedroom in blue

Une maison moderne, sans charme, à laquelle il fallait arrondir les angles, donner une âme. La maison de Garance Doré à Los Angeles. Ce n'est certainement plus la peine de la présenter, l'une des premières véritables influenceuses, la fille qui a amené le chic français (et pas uniquement parisien) à l'autre bout du monde. Ces derniers jours les images de sa nouvelle maison ont fait le tour du monde et j'avais envie de les partager avec vous. 

On est loin du style épuré que je partage régulièrement, mais si vous me suivez ailleurs qu'ici, vous aurez remarqué que je suis devenue de plus en plus sensible à ces nuances chaleureuses. Une douce palette de camaïeux de terracotta qui rappelle le sable, le désert, le soleil et qui constituent le fil rouge de cette maison. J'adore ces canapés maçonnés, cette salle de bains immense et cette touche de couleur sombre pour la chambre à coucher, comme une envie de retrouver l'intimité d'un espace confiné après la journée dans des pièces inondées de lumière.

Mais en lisant ses textes sous ses photos, je découvre autre chose, que j'aime encore plus. Elle a fait appel à une décoratrice de renom (Sarah Sherman Samuel), qui l'a aidé dans sa rénovation, qui ne lui a pas imposé sa vision de la décoration, qui l'a aidé à dénicher les pièces qu'elle voulait, tout en tenant compte de ses envies et de son budget, ce qui lui a permis de mélanger des pièces de design et du mobilier plus accessible ... comme quoi, même Garance Doré a une cuisine Ikea avec des portes sur mesure!

Alors, est-ce que vous aimez ces nuances? Elles reviennent de plus en plus avec ces tendances inspirées par l'artisanat tribal et c'est tout un filon d'inspiration bohème qui ajoute ces touches chaleureuses aux tons de bois et matières naturelles. Prêts pour les adopter?

« ça ne doit pas être cher pour être bien »

« It doesn't have to be expensive to be good »

A modern house, with little charm, which needed edges softened, and a brand new soul. The new home of Garance Doré in Los Angeles. No need to introduce her anymore, one of the first real influencers, the girl who brought the French chic (and not just Parisian) to the other side of the world. And these last few days the pictures of her new home have been all around the world and I wanted to share them with you.

We're not within the minimal style I usually share, but you might have noticed, if you follow me elsewhere than here, that I have become more and more sensitive to these warm nuances, a muted  Terracotta palette that recalls the sand, the desert and the sun and that constitues the common theme of the house. I love these masonry sofas, her huge bathroom and the dark bedroom, as a wish to get the intimacy back in the evening after having spent the day in a place flooded with light.

But above all, I like what I read on her texts about this project. She called on a renowned decorator (Sarah Sherman Samuel), who helped her renovate, who did not impose her vision of decoration on her, who helped her find the design pieces she wanted, while taking into account her wishes and budget which allowed her to mix design pieces and more accessible furniture, like the Ikea kitchen with custom-made fronts!

So what's your feeling about these hues? They are more and more present thanks to the tribal trends and bohemian inspirations adding these warm hues to the wood tones and natural materials. ready to embrace them? 

source
quotes by sarah sherman samuel & garance doré
photography by jason frank rothenberg

My Workspace at Home ➤ Before & After

ilaria fatone - my workspace at home - makeover
Installer un espace de travail confortable chez soi. Parfois ça prend du temps ... 
Creating an inspiring working place at home. Sometime it takes time ... 
ilaria fatone - my workspace at home - before makeover

English text at the end of the article

Travailler chez moi. Un rêve depuis longtemps, devenu enfin une réalité lors de notre déménagement à Aix en Provence. Mais travailler chez soi peut devenir compliqué quand on n'a pas un espace adapté, une pièce dédiée comme c'était le cas dans notre ancien appartement.

Lors de notre aménagement dans notre nouveau chez nous, il y a bientôt 3 ans, la mise en place de mon espace de travail avait été rapide et pas particulièrement réfléchie. J'avais prévue une niche pour son emplacement mais rien de plus. J'avais besoin de retrouver un endroit où pouvoir reprendre le travail, où pouvoir ranger mes documents et être opérative le plus rapidement possible. Les semaines précédentes avaient été intenses entre le suivi du chantier et mon travail en même temps et je n'avais jamais pris le temps de réfléchir à l'aménagement de mon bureau à moi. Le moment venu, des caissons ikea (« améliorés » par des jolis pieds et poignées) et une planche avaient été les bienvenus pour m'installer de nouveau (et rapidement).

Le temps a passé et mon envie d'un espace inspirant grandissait. Cette grande niche blanche dans laquelle je passais mes journées était vite devenue insupportable. Mais je trouvais rarement le temps de me plonger sur ce dont j'avais besoin pour moi-même (et je suis sûre que je ne suis pas la seule dans ce cas de figure ...)

Un élément était clair dans ma tête. Je voulais de la couleur. Mais laquelle? J'ai commencé par imaginer un espace en vert, qui a ensuite évolué vers quelque chose de plus doux. Pendant des semaines j'avais devant mes yeux deux carrés en peinture dans les deux tons que j'aimais le plus. Un rose très doux et un bleu/vert sombre. Mais la balance a basculé quand j'ai découvert ce vieux rose poudré qui a rapidement fait évoluer la palette de couleurs vers sa version définitive. 

LE CHOIX DES COULEURS [ COLOURS' PICKS ]

ilaria fatone - my workspace at home - mood board
Je voulais un espace pour m’inspirer, pour me motiver, pour me mettre de bonne humeur le lundi matin, pour me garder éveillée pendant mes nuits de travail (j’adore bosser la nuit quand tout le monde dort) ... Je voulais des couleurs qui répondaient à mes souhaits et des couleurs qui n’étaient pas forcément ailleurs dans la maison. Les bleus/verts et les roses étaient parfaits. Ils apaisent, stimulent la créativité et équilibrent les émotions, et leurs nuances plus sombres accentuent la sensation de sérénité (et pourtant on pense toujours l’envers!). Le choix des nuances a suivi de près, avec des subtiles variantes à chaque fois. Et pour tout vous dire (et parce que je sais que vous allez me poser la question aussi ;-) les couleurs sont les suivantes : Pink Ground (pour les caissons en hauteur), Sulking Room Pink (pour les murs de la partie supérieur) et Inchyra Blue (pour la partie inférieur). Toutes les couleurs sont de Farrow and Ball. 

APRÈS [ AFTER ]

Mais il fallait surtout que j'arrive à créer un espace de travail qui s'intègre bien dans la pièce de vie, qui soit confortable pour mon travail au quotidien, qui puisse accueillir tous mes dossiers et documents sans avoir l'impression d'être au bureau en permanence. Là encore les choix ont évolué dans le temps. Partie par un véritable projet sur mesure, je me suis retournée ensuite vers des aménagements plus modulables (et surtout moins chers). Des caissons ikea à peindre (toujours eux!), une grande planche pour pouvoir m'étaler sans gêne, une étagère ouverte pour poser mes livres et objets dignes d'être exposés et le tour était joué. 
Au final c'est vraiment la couleur qui habille l'espace, qui le caractérise, qui le sépare du reste de la pièce, en le rendant plus aéré et agréable à voir. Bizarrement, malgré une impression d'espace agrandi, on a moins la sensation d'avoir un bureau dans la pièce de vie car, exception faite pour l'ordinateur, le soir tout est rangé (et caché des regards).
Il manque encore quelques petits détails à peaufiner, mais le résultat est là. Cela fait maintenant une semaine que je me suis installée dans ce nouvel espace. Je vous assure que je le quitte rarement et ce rose est sans aucun doute la couleur qu'il me fallait.
ilaria fatone - my workspace at home - makeover - after
ilaria fatone - my workspace at home - makeover - after
ilaria fatone - my workspace at home - makeover - after
ilaria fatone - my workspace at home - makeover - after
ilaria fatone - my workspace at home - makeover - after
ilaria fatone - my workspace at home - makeover - after

AVANT

ilaria fatone - my workspace at home - makeover - before
ilaria fatone - my workspace at home - makeover - before

Working from home. A dream come true when we moved to Aix en Provence. But working from home can also be complicated when you don’t have a suitable space, a room dedicated to it as it was the case in our old apartment.

When we renovated our new home almost 3 years ago, the layout of my workspace had been quick and not particularly thoughtful. I had planned a nook for its location but nothing more. I needed to find a place where I could get back to work, where I could store my documents and be operational as quickly as possible. The weeks before the move had been intense between the renovation and my work at the same time and I had never taken the time to think about the layout of my own space. When the time came, a couple of Ikea cabinets (“upgraded” by pretty feet and handles) and a board were welcome to get me on work again (and quickly).

Time passed by and my wish for an inspiring space grew. This large white nook in which I spent my days had quickly become unbearable. But I rarely found the time to dive into what I needed for myself (and I’m sure I’m not the only one in this case of mind ...)

One thing was clear in my head. I wanted colour. But which one? I started by imagining a green space, which then evolved into something milder. For weeks I had in front of my eyes two squares in paint in the two tones that I loved the most. A very soft pink and a dark blue/green. But the scale tipped when I discovered this old powdered rose that quickly moved the colour palette to its final version.

I wanted a space to help me find my inspirations, to motivate me, to put me in a good mood on Monday mornings, to keep me awake during my working nights (I love working at night when everyone is asleep) ... I wanted colours that responded to my wishes and colours that were not necessarily elsewhere at home. The blues/greens and roses were perfect. They appease, stimulate creativity and balance emotions, and their darker tones accentuate the sensation of serenity (and yet we always think the other way around!) The choice of the final hues followed closely, with subtle variations each time. And so that you know every detail (and since I know you'll ask for it as well ;-) the final colours are : Pink Ground (for the cabinets), Sulking Room Pink (for the upper walls) and Inchyra Blue (for the lower part). All colours are by Farrow and Ball. 

But most important of all I needed to create a workspace that fitted nicely into the living-room, that was comfortable for my daily work, that could receive all my files and documents without feeling like I’m at the office all the time. Again, choices have evolved over time. I first started with a real customized project, but I then turned to a more modular one. Ikea cabinets ready to paint, a large board to be able to spread without discomfort, an open shelf to display my books and objects and the trick was done.
In the end it's really the colour that creates the mood of the space, that makes it what it is, that separates it from the rest of the room, making it more airy and pleasant to see. Weird enough, despite a feeling of enlarged space, we have less the feeling of having a desk in the living-room then before because, except for the computer, everything is tidy (and hidden away) in the evening.

Some small details are still missing, but the result is there. It has now been a week since I moved into this new space. I can tell you I rarely leave it and this pink is without a doubt the colour I needed.

2012-2019 ©ilaria fatone Design by pipdig