A Short Guide To Decluttering

Début de printemps & confinement. Quel meilleur moment pour commencer le tri ? 
Beginning of Spring & lockdown period. Can you think of a better period to start decluttering ? 

{ 🇬🇧 English text at the end of the article }
Tout moment est bon pour commencer à épurer chez soi, mais le changement de saison, avec la vague de renouveau qui l'accompagne, facilite le démarrage de ce rituel.

On a pris le temps de nous faire du bien, de débrancher pour mieux profiter de ce et ceux qui nous entourent. Il est temps maintenant de s'occuper de notre nid, notre cocoon en se débarrassant de tout ce qui encombre notre espace. Voici quelques règles d'or pour y arriver sans (trop de) difficultés.

trier par catégorie [ declutter by category ]


C'est la méthode Kondo, la seule qui marche sur le long terme (et je vous assure que j'en ai testé bien d'autres avant). Il est inutile de vider tel placard ou telle pièce sans s'attaquer au problème dans son ensemble.

Un exemple simple. Vos manteaux et vestes. Vous en avez dans l'entrée, dans un placard, peut-être même à la cave ou ailleurs. Si vous les prenez tous et les posez ensemble dans la même piece, vous vous rendez compte à coup sûr et sans hésitation si vous en avez trop. J'ai commencé avec mes vases et le verdict a été affolant. J'en avais 47 éparpillés dans l'appartement ... un peu trop, n'est-ce pas? Cette méthode s'applique à tout ce que vous avez (habits, produits de beauté, produits d'entretien, ustensiles de cuisine, livres, etc.)

Faites une liste de toutes les catégories d'objets que vous pouvez avoir chez vous, en réfléchissant pièce par pièce pour vous aider. La liste risque d'être longue mais ne vous découragez pas. Petit à petit vous y arriverez, et rayer des lignes de votre liste vous fera du bien [ à la fin de l'article je vous ai mis un document à imprimer pour vous guider à travers les catégories les plus courantes ]

➤ Pendant le confinement, avec toute la famille dans les lieux, il peut s'avérer compliqué de s'occuper des catégories les plus importantes (en terme de volume). Essayez de le faire en tenant compte de toutes les objets de la catégorie en question sans trop les déplacer. ça va peut-être vous prendre plus de temps, mais le temps n'est pas ce qui nous manque en ce moment ...

commencer par une petite catégorie  [ start "little" ]

Choisir de commencer par le plus petit vous donnera des satisfactions et l'envie de poursuivre. Petit à petit vous poursuivez en suivant votre liste, sans rien oublier.
Demandez-vous pour chaque objet si vous l'utilisez suffisamment souvent,
s'il vous rappelle des souvenirs,
s'il est beau (l'esthétique reste un point essentiel du cheminement :-)
Demandez-vous pourquoi vous voulez le garder.
Si la plupart de vos réponses sont négatives, le moment est venu de vous s'en séparer.

Jetez-le (s'il est cassé et pas réparable), donnez-le, vendez-le (organisez un vide dressing, mettez-le sur leboncoin ... ) Bref trouvez le meilleur moyen pour lui donner une nouvelle vie ailleurs que chez vous.

Un petit exemple pratique ... Vos produits de beauté. Avez-vous vraiment besoin de tous ces mascaras, ou vernis à ongles ou échantillons de produits ? Vérifiez les dates d'expiration ... un échantillon que vous avez depuis 2 ans, il n'est certainement plus bon pour votre peau, même s'il est encore fermé (la date de péremption est plus courte pour les petits contenants).

➤ Pendant le confinement vous ne pourrez pas vous débarasser de vos objets, mais entreposez-les à la cave ou même directement dans la voiture, pour être sûrs de vous en débarasser dès que les limitations seront enlevées. l'important c'est d'essayer de les sortir de chez vous pour pouvoir visualiser votre espace libre d'encombrement.

oubliez le "au cas où" [ forget the "just in case" option]

Arrêtez de vous dire qu'un jour peut-être vous l'utiliserez. Si vous ne l'avez pas déjà fait, si vous ne voyez pas aujourd'hui quoi faire avec, ça n'arrivera pas. Nos maisons sont remplies de "au cas où" mais c'est une place que vous enlevez à autre chose, que ça soit un objet ou de l'espace tout simplement.

Petite exception pour les créatifs en tous genres. Dans votre cas, l'accumulation d'objets dans le but d'une future "création" peut être maitrisée en dédiant un espace fermé à les contenir ... un placard, des tiroirs, une pièce si vous avez la chance d'en avoir une ... l'important c'est que cet espace limite véritablement la quantité d'objets créatifs que vous gardez.

➤ Pendant le confinement, il est encore plus important de pouvoir profiter d'un intérieur apaisant. Et avoir de l'espace devient essentiel. Ne vous en privez pas pour une illusion d'avenir.

n'ayez pas peur du vide [ don't be afraid of emptiness ]

Faites respirer vos pièces ! Un mur blanc sans tableaux, une étagère sans objets, des tiroirs vides ... au fur et à mesure que vous mettez en place ces changements, si vous le faites consciemment, vous découvrirez l'espace insoupçonné qui se cache chez vous. Certains contenants (boites, étagères, petites commodes) seront quasiment vides. Faites respirer votre maison, donnez à votre regard l'espace pour se perdre ...

chaque chose à sa place [ a place for everything ]

Une fois que vous avez allégé votre intérieur de tout ce qui était superflu, réfléchissez à comment rendre le rangement efficace, comment ranger ce qui reste. C'est une étape qui vaut mieux réaliser au fur et à mesure de votre cheminement, car cela vous aidera à mieux vous repérer dans ce qui reste encore à faire.
La règle d'or du rangement ? Il doit être
- simple (éviter les boîtes dans les boîtes par exemple)
- facile d'accès (pour ne pas le décaler dans le temps)
- compréhensible par tous (pour que tout le monde l'applique indépendemment)

De cette façon il sera encore plus facile de garder un intérieur rangé et surtout de ne pas accumuler des objets inutiles. Quand vous rentrerez, vous saurez sans hésitation où poser les clés, le courrier, votre sac, vos chaussures, etc ...
Essayez de reflechir à l'emplacement de vos objets selon une logique de catégorie et d'espace. Les chaussures par exemple. Idéalement, quand la configuration de votre chez vous le permet, elles devraient être le plus près de l'entrée, pour pouvoir se déchausser en rentrant, pour ne pas ramener à l'intérieur les saletés de nos routes, pour créer un sas de propreté dans notre intérieur.

trier en confinement [ decluttering during lockdown]

Le confinement peut se révéler le meilleur moment pour entreprendre ce tri, décalé depuis longtemps. Vous avez le temps pour le faire, vos proches sont là pour y contribuer et pour le faire pour leurs propres affaires.
Je vous ai préparé une fiche à imprimer, pour cocher chaque case au fur et à mesure de votre évolution. Il n'y a pas d'ordre à suivre, vous choisissez la catégorie à faire selon votre humeur du moment. Une par jour ou même plusieurs d'affilée. Il s'agit des catégories les plus communes, mais vous êtes libres d'en ajouter si vous en avez d'autres.
Et, avant de vous quitter, quelques petites règles d'or en exemple :
- linge de lit : la règle d'une maison épurée est d'avoir deux sets de lit par lit. Choisissez parmi vos housses et draps ceux qui sont de meilleures qualité, qui s'adaptent au mieux aux couleurs de votre chambre. Débarrassez-vous des autres.
- serviettes de bains : la même règle s'applique. 2 sets par personne. Procéder aux mêmes critères que pour le linge de lit.
- médicaments : regardez les dates de présomption de chaque boîte. Les médicaments périmés doivent être emmenés dans la pharmacie la plus proche. 
- ustensiles de cuisine : répérer les doublons, garder uniquement la meilleur version de chaque ustensile (cette règle de base vaut pour chaque objet et catégorie) ...
C'est à vous maintenant !

🇬🇧 Any time is perfect to start decluttering your home, but the change of season, with the wave of renewal that accompanies it, makes this ritual easier to start.

We took the time to do us some good, to disconnect to better enjoy those around us. It's now time to take care of our nest, our cocoon by getting rid of everything that clutters our space. Here are some golden rules to get there without (too many) difficulties.

 [ declutter by category ]

This is the Kondo method, the only one that works in the long term (and believe me I've tested many others before). There is no point in emptying a closet or a room without addressing the problem as a whole. A simple example. Your coats and jackets. You have it in the hallway, in a closet, maybe even in the basement or somewhere. If you take them all and put them together in the same room, you realize for sure and without hesitation if you have too much. 
Make a list of all categories of objects you can have at home, going through every room to help you. The list may be long, but don’t be discouraged. Gradually you will get there, and deleting lines from your list will do you good [ at the end of the article I put you a paper to print to guide you through the most common categories ]
➤ During lockdown, it can be hard to deal with the most important categories (in terms of volume) because everyone is at home. Try to do it anyway by taking into account all the objects in the category you're dealing with, without moving them around. It may take you longer, but time is not what we are missing right now ...

[ start "little" ]
Choosing to start with the smallest category will give you satisfaction and wish to go further. Little by little you keep following your list, without forgetting anything.
For each object, a sk yourself if you use it often enough, if he brings back memories, if it is beautiful (aesthetics remains an essential point of the journey :-) Ask yourself why you want to keep it. If most of your answers are negative, now is the time to part with them.
Throw it away (if it is broken and not repairable), give it away, sell it (organize a vacuum dressing, put it on the uncle ... ) In short find the best way to give it a new life elsewhere than at home.
A small practical example ... Your beauty products. Do you really need all these mascaras, or nail polish or product samples? Check the expiration dates ... a sample you have had for 2 years, it is certainly no longer good for your skin, even if it is still closed (the expiration date is shorter for small containers).
➤ During lockdown you won't be able to get rid of your objects, but store them in the cellar or even directly in your car, to be certain to get rid of them as soon as the limitations are removed. The important thing is to try to get them out of your home so that you can visualize your space free of clutter.

[ forget the "just in case" option]
Stop telling yourself that maybe one day you’ll use it. If you haven’t already, if you don’t see what to do with it today, it’s not going to happen. Our houses are filled with "just in case" stuffs, but it’s a place you take away from something else, whether it’s an object or just space.
Small exceptions for creatives of all kinds. In your case, the accumulation of objects for the purpose of a future "creation" can be mastered by devoting a closed space to keep them ... a closet, a chest of drawers, a room if you’re lucky enough to have one ... the important thing is that this space actually limits the amount of creative objects you keep.
➤ During lockdown, it's even more important to be able to enjoy a soothing interior. And having space becomes essential. Don’t miss this chance for the illusion of a future need.

[ don't be afraid of emptiness ]

Let your rooms breathe! A white wall without paintings, a shelf without objects, empty drawers ... as you put these changes in place, if you do it consciously, you'll discover the unsuspected space that hides in your home. Some containers (boxes, shelves, small chests) will be almost empty. Make your home breathe, give your eyes space to get lost ...

[ a place for everything ]

Once you have lightened your interior of everything useless, think about how to make the storage efficient, how to store what’s left. This is a step that is best accomplished as you move forward, as it will help you better go through what still needs to be done.
The golden rule of storage? It must be
- simple (avoid boxes in boxes for example)
- easy to access (not to shift over time)
- comprehensible by all (so that everyone applies it independently)

This way it will be even easier to keep a tidy interior and especially not to accumulate useless objects. When you come back home, you'll know without hesitation where to put your keys, the mail, your bag, your shoes, etc ...
Try to think about the location of your objects according to the logic of category and space. Shoes for example. Ideally, when the configuration of your home allows it, they should be closest to the entrance, in order to be able to take off when returning, not to bring back the dirt of our streets, to create a cleanliness airlock in our interior. 

[ decluttering during lockdown]

Lockdown may be the best time to undertake the decluttering, which has been delayed for a long time. You have the time to do it, your loved ones are there to contribute and do it for their own affairs.
I have prepared a printout for you (it's in French for now but I'll upload an English version soon), to check each box as you progress. There is no order to follow, you choose the category to make according to your mood of the moment. One per day or even several in a row. These are the most common categories, but you are free to add new ones if you have.

And, before leaving you, a few small golden rules:
- bed linen: the rule of a clean house is to have two bed-linen per bed. Choose those in better quality, and in the tones of your bedroom. Get rid of the others.
- bath towels: the same rule applies. 2 sets per person. Proceed to the same criteria as for bed linen.
- drugs: look at the presumption dates of each box. Expired drugs should be taken to the nearest pharmacy. 
- kitchen utensils: check duplicates, keep only the best version of each utensil (this basic rule applies to each object and category) ... 
It’s up to you now!


source 1. / 8. by ilaria fatone + 2. + 3. + 4. + 5. + 6. + 8.

2012-2020 ©ilaria fatone Design by pipdig