ABOUT


Italienne et installée en France depuis bientôt 20 ans, je suis une historienne de l'Art reconvertie dans la décoration d'intérieur, fascinée par des univers doux et accueillants, des intérieurs épurés et un style de vie simple et naturel. Depuis 2012, je partage mes coups de coeur design et mes inspirations for un Slow Design à adopter dans la vie de tous les jours. 

Vous pouvez faire un tour du Journal pour lire mes articles ou parcourir le Studio pour tout savoir sur mes prestations et découvrir mes dernières réalisations. 
Merci d'être ici et bienvenue dans mon univers  

Born and raised in Milan (Italy), I live in France since 2000. I'm an Art Historian turned into an Interior Designer, passionate about cozy and inviting interiors, minimal design & simple living. Since 2012, I share my design crushes and my inspirations for Slow Design and how to adopt it in our everyday life. 

You can read my articles on the Journal or check my interior design services and protfolio in the Studio (mainly in French but don't hesitate to contact me if you're English-speaking, living in Provence and in need of any Interior Design assistance). 
Thank you for being here and welcome to my cozy world of interiors 
Au fil des mois/années, j'ai regroupé les nombreuses questions qu'on me posait, en ligne ou personnellement, par rapport à mon blog et à moi-même. Les voici, si vous souhaitez en savoir plus sur la personne derrière cet écran.

À PROPOS DU JOURNAL ...

Quand et pourquoi tu as commencé ton blog ?
J'ai commencé à écrire à la fin de 2012. Je passais des longues soirées à parcourir des blogs d'intérieurs et Pinterest et j'ai subitement senti le besoin d'avoir un espace à moi pour partager ce que j'aimais. Au tout début, je savais à peine ce que blogger voulait dire. Mais assez rapidement, c'est devenue une véritable addiction. L'envie de partager, les relations qui se tissent entre bloggeurs et avec les lecteurs, leur soutien, leurs jolis commentaires. Être bloggeur c'est avoir envie de partager, mais avant tout avec les gens. Et sans eux, ça n'a aucun intérêt.

Comment tu définis ton style ?
Les inspirations et images d'intérieurs que vous voyez sur le blog reflètent bien tout ce que j'aime. J'adore le minimalisme scandinave, les intérieurs colorés (mais avec une certaine unité dans les nuances). J'adore les lignes épurées du design italien et la poésie et l'inspiration naturelle du français. Je suis absolument accro à la lumière, aux endroits confortables et accueillants, à la végétation dans la maison.

Pourquoi tu écris en anglais et en français ?
Depuis le début je voulais un blog bilingue. L'anglais était la langue que j'utilisais dans ma vie professionnelle et ça me permettait d'ouvrir les frontières pour les lecteurs et le français a été choisi très naturellement à cause de mon lieu de résidence. Par moment j'ai regretté de ne pas avoir laissé plus de place à ma langue maternelle, pour pouvoir accéder aux lecteurs italiens, mais on ne peut pas tout faire. 

Pourquoi tu appelles ton blog, un Journal ?
Quand j'ai unifié mon site professionnel et mon blog sous un même nom, je me suis rendue compte que ce dernier devait devenir une extension du premier. Il fallait qu'il soit utile pour qu'on comprenne rapidement mes inspirations, les styles et les tendances qui m'inspirent, sans devoir attendre la publication de mes projets (qui tarde souvent à suivre la cadence de la vraie vie). 
Un Blog est une entité indépendante. Quand je publiais sur unduetre-ilaria.com, je pouvais présenter une ambiance industrielle ou minimaliste, je pouvais parler de tendances indépendamment de leur style, je pouvais me laisser porter par tout ce qui m'inspirait, sans me soucier de la cohérence. C'était mon cahier d'inspiration, mon monde virtuel qui bougeait à la vitesse que je voulais lui donner et suivant le vent qui m'inspirait à un moment précis. 
Un Journal est strictement lié à l'activité principale présentée sur le site, et dans mon cas, au volet « Studio ». J'ai épuré les contenus pour qu'ils soient cohérents, pour que les tendances que je partage puissent retrouver une relation dans les projets que je présente, je partage des intérieurs qui ont une continuité avec les autres contenus. Il y a des exceptions, pour des sujets, des styles ou des intérieurs qui m'inspirent, indépendamment de leur style (mais il y aura toujours un lien avec le reste, même si difficile parfois à détecter). 

À PROPOS DE ILARIA ...

D'où vient ton petit accent?
Je suis née et j'ai grandi à Milan, en Italie, à une époque où la ville industrielle devenait la capital du design et de la mode. J'ai grandi avec le Salone del Mobile, mes parents aimaient le design et tout simplement ma passion vient de là.

Où habites-tu?
Depuis l'été 2013, j'habite avec mon mari et mes enfants à Aix en Provence, dans le sud de la France. Je me suis installée à Paris en 2000 pour une proposition de boulot que je ne pouvais pas refuser et après de nombreuses années dans la capitale on a eu envie de changer de vie, de changer d'horizons. 

Tu te sens italienne ou française?
Je suis devenue "adulte" en arrivant à Paris. Mon premier chez moi, ma véritable carrière professionnelle, mon indépendance financière. Mais quand j'ai quitté Milan j'ai emmené avec moi tout mon heritage et très peu a changé depuis (et pourtant j'ai essayé) : je parle avec mes mains, je serre les gens que j'aime bien, je parle fort et beaucoup (vous pouvez demander confirmation à mon entourage proche ;-)

Quelle est ton expérience professionnelle?
Je suis historienne de l'art de formation ce qui explique une certaine inclinaison pour les détails, l'esthétique, la couleur, la beauté. J'ai travaillé pendant 15 ans dans le marché de l'art, principalement dans le domaine médiéval, ma spécialité, comme assistante chercheuse avant et ensuite comme directrice d'une galerie d'art Franco-Américaine à Paris. Mais pendant mes 3 dernières années parisiennes j'ai organisé des expositions dans le monde entier pour promouvoir la liberté d'expression avec des dessinateurs de presse talentueux et attachants. Depuis notre déménagement en Provence, j'ai décidé de donner enfin une chance à ma passion de toujours. Des formations, des rencontres et beaucoup de belles opportunités m'ont enfin permis de faire le métier que j'adore : décorer des intérieurs, réaménager des espaces, ajouter de la beauté à la vie de tous les jours.

Y a-t-il quelque chose que tu ne supportes pas?
Je n'aime pas les gens qui se prennent trop au sérieux. Ceux qui pensent avoir toujours raison. Ceux qui n'écoutent pas (ou qui n'écoutent qu'eux-même). Je suis mal à l'aise avec le désordre et l'accumulation incontrôlée d'objets.  

Et quelque chose sans quoi tu ne pourrais pas vivre?
La lumière naturelle. Un environnement paisible et confortable. Mes hommes. Mon café du matin en terrasse.

Merci d'être passés par ici et bonne lecture 
🇬🇧 Little by little, I put together all the questions people asked me on the blog or in real life. Here are my answers, if you want to find out more about the person behind this screen …

ABOUT THE JOURNAL

When and why did you start blogging? 

I started blogging at the end of 2012. I spent long hours at night browsing beautiful pictures of interiors on blogs and Pinterest. I suddenly felt the need to have a space on my own, somewhere where I could share what I loved and what I found. When I started, I hardly had any idea about blogging. But pretty quickly it had become something I couldn't live without. But blogging is also and mainly about people : the fellow bloggers, people met online and in real life, who have become real friends; the readers who encourage and support with their nice comments; and the connections I could establish all over the world thanks to it.

How would you define your style?
The inspirations and pictures of interiors you see on the blog reflect what I love. I love the Scandinavian minimalism. I appreciate the pure lines and colours of Italian design, as well as the poetry and natural inspiration of the French one. I'm addicted to light, to bright interiors, to cozy spaces. I love flowers and greenery at home, as if nature walked in. 

Why do you write in English and French?
I wanted a bilingual blog. I was positive about English, the language I've always used at work and the one (almost) everyone can read. And since I'm living in France, I picked French for the second one. From time to time though, I regret not writing in my mother tongue since I'd love to reach Italian readers.

Why do you call your blog, a Journal ?
When I merged my professional website and blog under the same name, I realized that the latter had to become an extension of the former. It had to be useful to quickly understand my inspirations, the styles and trends inspiring me, without having to wait for the publication of my projects (which are often slow to follow the rhythm of real life).
A Blog is an independent entity. When I published on unduetre-ilaria.com, I could present an industrial or minimalist atmosphere, I could talk about trends regardless of their style, I could let myself be carried by anything that inspired me, without worrying about consistency. It was my notebook of inspiration, my virtual world moving at the speed I wanted to give it and following the wind that inspired me at a given moment.
A Journal is strictly related to the main activity presented on the site, and in my case to the « Studio » tab. I stripped the contents down to be consistent. I share trends in line with the main styles inspiring me, I share interiors that have a continuity with the rest of the contents. There are exceptions of course, for specific styles or interiors, regardless of their style, but there will always be a link with the rest (even if sometimes it is difficult to detect).

ABOUT ILARIA

Where does your little accent come from?
I was born and raised in Milan, at the time when the industrial city was becoming the capital of design and fashion (and shopping). I grew up with the Salone del Mobile, my parents loved design and I think this put the basis of what I'm doing right now. 

Where do you live?
Since the summer 2013, I've been living with husband and kids in Aix-en-Provence, in Southern France. I first moved to Paris in 2000 for a job offer I couldn't refuse and after several years there, we decided we wanted to change life and move on to new projects. 

Do you feel French or Italian?
I suddenly became an adult when I moved to France. Except for a couple of short (but important) working experiences in Italy, that's where I've worked and become financially independent. And that's where I had my first "chez moi". Nevertheless, I am definitely Italian. When I left Milan in 2000 to move to Paris, I brought with me all my Italian heritage and hardly anything has changed ever since (and trust me, I tried) : I still talk with my hands; hug the people I love; speak loud, quickly and a lot (ask my friends ;-)

What is your professional experience?
I am an Art Historian, which explains a certain inclination I have for details, aesthetics, colours and design (in its original meaning). I've worked for more than a decade in the Art Market, mainly in the Medieval field, as a researcher first and as director of an art gallery afterwards, before spending three exciting years with International Cartoonists promoting Freedom of Expression throughout the world. Since we moved in Provence in 2013 I decided to take the chance to develop something I've always done for friends and myself. Styling apartments, rearrange spaces, decorate interiors. I've finally started my own business as an interior stylist and you can find more information on  www.ilariafatone.com.

Is there anything you cannot stand?
People who take themselves too seriously. People who always think they are right. People who don't listen (or just listen to themselves).
I feel uncomfortable with the mess, with the uncontroled accumulation of objects.

And something you cannot live without?
Natural light. A quite and silent environment. My men. My morning coffee on the terrace of a café.


Thank you for stopping by & enjoy your reading 
2012-2019 ©ilaria fatone Design by pipdig