SLOW FLOWERS ➤ THE TREND OF DRIED FLOWERS

Slow Flowers. La tendance des fleurs séchées expliquée par une véritable passionnée. Madame Love
[ Slow Flowers. Dried flowers' trend explained by a flower lover. Madame Love ]
Madame Love. Un blog dédié aux fleurs, mais surtout un compte instagram qui met en scène les petits bouquets qu'Élodie offre chaque jour à ses nombreux abonnées. Mais depuis quelques temps ses bouquets de fleurs se sont transformés en bouquets de fleurs séchées. Des vignettes aux couleurs sombres et profondes, des mises en scène essentielles et silencieuses pour donner uniquement de la lumière au sujet principal, le bouquet. Le succès n'a pas tardé et même Instagram a présenté l'une de ses photos en début d'année. Du coup, quand on a dévoilé le sujet pour le rdv mensuel avec le collectif Project Inside, j'ai immédiatement pensé à elle. "Les fleurs dans la déco", il n'y avait qu'Élodie qui pouvait en parler!
Élodie, qui est devenue une amie depuis l'une des premières rencontres de bloggeurs organisées dans la region, a accepté de répondre à ces quelques questions, pour mieux comprendre sa passion et surtout pour décrypter cette tendance des fleurs séchées.
Et son explication n'aurait pas pu être plus pertinente avec les sujet de ce Journal. Auriez-vous jamais pensé inscrire cette tendance dans une démarche éco-responsable et durable? Décryptage.

...

la tendance des fleurs séchées

➤ Tu as un blog dédié aux fleurs depuis plusieurs années. Pour quelle raison as-tu commencé à faire des bouquets de fleurs séchées? 
... Quand on a l'habitude (et le plaisir) de photographier les fleurs fraîches, leur côté éphémère peut être problématique. Il m'arrive souvent de créer un bouquet de fleurs fraîches, de ne pas avoir la bonne lumière pour faire des photos et qu'il soit déjà fané lorsque je veux le photographier. Cela n'arrive jamais avec les fleurs séchées! J'aime composer des bouquets de fleurs séchées comme je composerais des bouquets de fleurs fraîches, en faisant attention aux couleurs, à la longueurs des tiges, aux textures, etc...

 Qu'est-ce que tu aimes dans les fleurs séchées?
... J'aime leur côté désuet et leur aspect durable. Mon appartement commence lentement à en être envahi. Je les garde toutes et je les combine sans cesse pour faire de nouveaux bouquets que j'aime offrir à mes collègues et à mes amies.

"slow flowers"

 Comment se fait-il, selon toi, que les fleurs séchées soient devenues "tendance"?
... Je pense qu'il s'agit d'une tendance qui rentre dans le vaste mouvement du "slow". Les "slow flowers" viennent rejoindre la "slow food" et le "slow design". On y retrouve cette idée d'imperfection, de durabilité, de réutilisation, de refus du gâchis, qui est un élément "problématique" des fleurs fraîches. Je pense que le succès des fleurs séchées vient aussi de la tendance kinfolk et la tendance boho qui privilégient les matières et les coloris naturels.

 Sur ton instagram tu mets en scène surtout des petits bouquets. As-tu déjà essayé avec une grande composition?
... Oh oui. C'est quelque chose que j'adore faire. Notamment dans mon grand vase Médicis en m'aidant d'un pic à fleur. Je pense que le côté miniature vient de ma collection de petits vases, qui s'explique peut-être par la taille de mon habitat parisien ...

 Est-ce que tu as des préférences parmi les fleurs séchées?
... J'achète souvent des fleurs séchées dans les boutiques de décoration (Pompom bazar, Fleux, ou chez mes amis fleuristes)  et j'aime les mélanger avec des fleurs (comme des hortensias ou du mimosa), des herbes, graminées, céréales que je fais sécher moi-même. C'est d'ailleurs comme ça que j'en suis venue aux fleurs séchées bien avant le début de la tendance.
...

Et vous, vous avez déjà succombé aux fleurs séchées? Quand je pense que cela fait des années que je garde mes gypsophiles séchés tout l'hiver et que mes vases n'accueillent que des branches d'eucalyptus qui sèchent naturellement, je me dis que parfois on fait les bons choix sans savoir qu'ils s'inscrivent dans une démarche plus globale et dans une tendance plus répandue.

Madame Love. A blog devoted to flowers, but above all an instagram account displaying small bouquets that Elodie offers every day to her followers. But lately, her bunches of flowers have dried. Like little paintings in dark and muted colours, simple and silent settings to give light to the main subject, the bouquet. The success wasn't slow to come and even Instagram featured one of her pictures at the beginning of the year. As a result, when the subject of our Project Inside monthly topic was revealed, I thought of her right away.
Elodie, who became a friend since one of the first bloggers' meetings organized in Southern France, agreed to answer a couple of questions, to better understand her passion and the trend of dried flowers.
And her explanation couldn't have been more relevant with the subjects of this Journal. Would you ever thought of including this trend into a sustainable and ecologically-friendly approach? Find out why.
...
 "When you love taking pictures of fresh flowers, their short-lived can be problematic. Sometimes, flowers have already faded when I have the right natural light to take pictures of my fresh bunches. It never happens with dried flowers! I like composing bunches of dried flowers as I would do with fresh ones, by paying attention on colors, lengths of stalks, textures, etc ...
What I like about dried flowers is their old-fashioned look and their long-lasting esthetics. My apartment has slowly started to be invaded. I keep them all and I combine them ceaselessly to make new bouquets which I like offering to my colleagues and friends.

The trend of slow flowers

I think this trend for dried flowers is part of the wider "slow" mouvement. "Slow flowers" come to join "slow food" and "slow design". We find the same idea of imperfection, durability, re-use, refusal of waste, which is a "problematic" element with fresh flowers. I think that the success of dried flowers also comes from the kinfolk and boho trends which favor natural colors and materials.
I usually display small bunches but I love making big ones as well. In particular in my big Medici vase by helping me with a peak for flowers. I think that my small displays come from my collection of small vases, which is also understandable by the size of my Parisian home. 
I often buy dried flowers in decoration shops (Pompom Bazar, Fleux, or at my florists' friends in Paris) and I like mixing them with flowers (as hydrangeas or mimosa), herbs, grasses, cereal which I dry myself. That's how I approached dried flowers, even before the trend started to spread."
...

And you, have you already given in to dried flowers? When I think that for years I've kept my gypsophilas dried all winter and that my vases just welcome eucalyptus' branches I let dry naturally, I realize that sometimes we make the right choices without knowing that we are joining a more global approach and a wider trend.

photography elodie love (aka madame love)


Curieux de voir comment les autres membres de Project Inside ont parlé de ce sujet? Voici les liens, allez découvrir leurs inspirations!
Project Inside est un partage d'inspiration par un collectif de blogueuses qui, une fois par mois, traitent un sujet autour du vaste thème de la couleur dans la décoration.

4 comments

  1. Trop sympa d'avoir les mots de Élodie avec ses belle images! J'aime bcp, top Ilaria!! (Et tellement pratique les fleurs séchées, je suis dans la catégorie qui mets les fleurs dans un vase et qui les laisse pendant trois semaine... voilà la solution!)

    ReplyDelete
    Replies
    1. j'adore ses compositions et je n'arrête pas de lui dire ... elle a une mine d'or entre les mains! Et évidemment j'ai adoré quand elle m'a parlé de Slow Flowers ... ça ne pouvait pas tomber tomber mieux ici :-) xx

      Delete
  2. WoW, je ne connaissais pas son compte mais ces bouquets c'est tout ce que j'aime
    Merci Ilaria pour la découverte très inspirante en plus ;)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Les bouquets d'Elodie sont splendides et j'adore sa série de fleurs séchées ♡ ravie de te l'avoir faite découvrir! xx

      Delete

2017 ©ilaria fatone Blog Design by pipdig